Faire de la sociologie autrement…

Séminaire beQuali
Faire de la sociologie autrement.
Abdelmalek Sayad et les usages des enquêtes en temporalité et champs différés

Séance 4 – Jeudi 21 mai 2015 de 10h15 à 12h15 – Paris, Boulevard Saint-Germain, salle K720 (métro Odéon)

Séance animée par Amin Perez (IRIS-EHESS), docteur en sociologie.

Les fonds d’archives de chercheurs en sciences sociales offrent des sources inédites pour une lecture plus fine de leurs travaux. Leurs consultations permettent de suivre pas à pas les intentions d’un travail, les va et vient d’une recherche, la restitution des enquêtes abouties ou inachevées, voire leurs possibles usages dans d’autres temps et lieux.
En partant de l’analyse du parcours et des travaux du sociologue algérien Abdelmalek Sayad, cette présentation se propose d’élucider ce qui se jouait constamment pour le chercheur dans la production et l’utilisation de ses enquêtes. D’une part, il est question d’examiner le devenir migrant de cet intellectuel algérien à travers l’analyse des événements biographiques qui ont marqué sa sociologie et réorienté sa manière de la pratiquer. D’autre part, de comprendre les transformations survenues au cours d’une même recherche (depuis les premières hypothèses jusqu’à la mise en récit), voire les usages des enquêtes inédites, en fonction des différents contextes politiques et rapports de rivalité dans les champs intellectuels entre la France et l’Algérie. Enfin, de restituer les fluctuations et espaces d’autonomie possibles de sa sociologie de l’immigration, qui migre dans les années 1970 entre l’expertise, la sociologie critique et la sociologie publique conçue comme la transmission du savoir au-delà des pairs.

Source : site beQuali

Séminaire beQuali Réutilisation d’enquêtes qualitatives en sciences sociales

Séminaire beQuali
Réutilisation d’enquêtes qualitatives en sciences sociales.
Pratiques et enjeux méthodologiques

Séance 3 – Vendredi 17 avril 2015 de 10h15 à 12h15 – Paris, Boulevard Saint-Germain, salle K720 (métro Odéon)

« Enquêter sur des enquêtes passées : une réflexion sociologique » – Gwenaële Rot (CSO-Sciences Po),  François Vatin (IDHES-Université Paris Ouest).

Suggestion de lecture : Rot Gwenaële, Vatin François, « L’enquête des Gaston ou les sociologues au travail », Actes de la recherche en sciences sociales 5/2008 (n° 175) , p. 62-81 (disponible sur CAIRN).

Qu’est-ce qu’une archive de chercheur ?

Jean-François Bert
Jean-François Bert (UNIL)

Ouvrage rédigé par Jean-François Bert (Unil), OpenEdition Press (disponible en ligne, et sous conditions), 2014, ISBN 9782821834620.

(…) les archives dont il est question sont des notes de cours, des fiches préparatoires, des brouillons, des notes éparses d’étudiants. Ces archives sont celles d’un travail quotidien ; elles nous donnent à voir le laboratoire de l’œuvre, l’atelier d’une écriture et d’une pensée. (…) Ces archives ont été jusqu’alors négligées, tant par les institutions patrimoniales et universitaires que par les historiens, philosophes et épistémologues spécialistes de l’auteur ou du domaine. Jugés inintéressants (ou difficilement monnayables), au contraire d’un manuscrit ou d’une correspondance, ces documents mineurs dont le statut oscille entre brouillons et fragments, n’ont que très peu été étudiés alors même qu’ils permettent d’analyser – on le verra – les nombreux processus qui sont au cœur de la recherche en sciences humaines et sociales.

https://books.openedition.org/oep/438?format=toc

Contenu

Archiver les sciences ou les manières de chercher ?
La récente prise en compte des archives de chercheur
Les limites d’un traitement archivistique classique
Comment archiver une activité ?
Numériser, pérenniser, mettre en ligne ?

 

Des papiers ordinaires de savant
Constituer des dossiers de travail
Utiliser des fiches et des fichiers
Organiser son temps de travail : les agendas

 

De quelques actes de chercheur
Lire un livre
L’approche matérielle
Stratégies auctoriales
Copier, recopier
Des pratiques d’écriture plurielles
Diffuser et vulgariser