Archiver les enquêtes qualitatives : cas concrets (1)

Nous avons rencontré Céline Julliard, récemment recrutée par le laboratoire PACTE (UMR 5194) pour une durée de 3 mois.

celine_juliardIntitulé de son poste : archiviste, pour intervenir dans le cadre du Consortium Archipolis.

Elle vient renforcer les personnels en place (chercheurs en science politique, ingénieurs, documentalistes), en se consacrant à plein temps aux tâches qui lui seront confiées. Une manière de faire avancer significativement et rapidement les choses…

Quelle est ta formation, quel cursus as-tu suivi ?
On peut dire que j’ai un eu un parcours plutôt atypique pour une archiviste. En effet, j’ai dans un premier temps suivi une formation en Droit à l’Université d’Aix-Marseille où j’ai obtenu une maîtrise en Droit International et Européen. Je me suis ensuite réorientée, pour effectuer un Master 2 Métiers des Archives, des Bibliothèques, de l’Audio-visuel et des Médias, à l’Université de Lettres d’Aix-Marseille. Ce choix a été motivé par ma volonté de travailler dans le milieu culturel.

Pour répondre à quelle mission, quels objectifs dans cette structure?
Le Laboratoire PACTE de Science Po Grenoble m’a engagée dans le cadre du Consortium Archipolis. Quatre missions essentielles m’ont été confiées. Dans un premier temps, il me faudra compléter l’inventaire des enquêtes réalisées depuis 2005, l’inventaire actuel couvrant la partie antérieure à 2005. Il me faudra ensuite prendre contact avec les chercheurs pour collecter l’ensemble des données et métadonnées relatives aux enquêtes retenues. Lorsque cela sera possible j’aurai à traiter physiquement les archives. Autrement dit, les classer et les numériser en vue d’un stockage sur Sharedoc*, en accord avec le chercheur. Pour finir, lorsque la plateforme Dataverse** sera disponible, il me faudra la tester, en y entrant les métadonnées dont nous disposerons.

Quels problèmes/difficultés ou enjeux spécifiques as-tu d’emblée identifié dans ton environnement de travail ?
Le principal enjeu de ma mission est de réaliser un inventaire le plus abouti possible et de laisser à la fin des trois mois de ma mission, des propositions de poursuite. Ce travail ne sera réalisable dans son ensemble qu’avec la participation active des chercheurs. Leur collaboration n’est pas acquise, il me faudra les convaincre du bien fondé du Consortium Archipolis. Cette mission principale doit être réalisée dans un temps imparti relativement court, c’est en cela que se pose la principale difficulté de ma mission.

Quel sera au final ton apport ?
J’espère pouvoir laisser un inventaire le plus complet possible et avoir pris contact avec un maximum de chercheurs concernés par ce projet. Cela permettrait d’avancer plus facilement par la suite dans la collecte, le classement et la numérisation d’enquêtes qualitatives.

Pour contacter Céline : celine.juliard@umrpacte.fr.
logo-pacte  * outil de stockage collaboratif sécurisé proposé par Huma-Num (grille de services)
** entrepôt de données en ligne open source permettant d’exposer le catalogue des enquêtes avec les métadonnées attachées [http://dataverse.org/]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *